comment ventiler sa maison sans vmc

Aussi indispensable qu’elle soit, il existe bien des habitations qui ne sont pas équipées de VMC. Il s’agit de cet accessoire qui permet de ventiler la maison et de rafraichir l’air qui y circule. L’installation de cet équipement est plus que nécessaire dans les constructions neuves, mais afin que le confort total soit présent. Toutefois, on la retrouve également sur la toiture de certaines maisons anciennes. Pour ceux qui n’ont pas la possibilité d’installer une VMC sur leur logement, il existe aussi d’autres moyens pour ventiler correctement celui-ci. C’est justement à propos de ce sujet que nous allons nous focaliser dans cette rubrique. Tour d’horizon sur le sujet.

Une maison sans VMC

De prime abord, il est à noter que l’installation de ce système de ventilation est une obligation légale qui a été instaurée dans la norme NF DTU 68.3. Cette règle encadre toutes les normes s’appliquant à l’installation d’une ventilation neuve au niveau de nouvelles constructions. Avant la création de la VMC, les ménages utilisent des moyens simples et naturels pour ventiler leur intérieur. Il peut s’agir d’une méthode classique comme l’emploi des ouvertures (portes et fenêtres) qui existent déjà au sein du bâtiment. Cela peut également être une technique différente comme l’installation d’un gril de ventilation en bas de chaque fenêtre. Toutefois, il est à noter que ces manières de faire ont un quelconque impact sur l’isolation de la maison parce que cela entraine une déperdition de chaleur importante (en hiver) ou une grande source de pénétration de chaleur (en été). Par ailleurs, dans le cas où l’isolation de la maison a été parfaitement mise au point, rien n’empêche de recourir à ces méthodes naturelles. Il est surtout question d’adapter les moyens utilisés avec la configuration du bâtiment.

D’autres façons de ventiler sa maison

Même si la mise en place d’une VMC est une opération totalement sans risque, certaines maisons (en raison de leur configuration) ne peuvent pas bénéficier de ce système. De ce fait, les propriétaires sont contraints de trouver d’autres techniques plus efficaces pour ce faire. Il se pourrait également que ce soit justement la volonté des occupants de ne pas recourir à cette méthode. Quoi qu’il en soit, il est tout à fait possible d’employer d’autres systèmes afin que l’air qui circule dans la maison soit toujours rafraichi (en temps voulu). Nous avons déjà mentionné le souci concernant les ouvertures dans la maison. Néanmoins, il s’agit d’un moyen très efficace pour renouveler l’air à l’intérieur. De ce fait, si vous voulez recourir à cette technique, il faudra le faire en fonction du type d’isolation que vous utilisez ainsi que de la configuration de chaque pièce. En l’occurrence, la cuisine et la salle de bain (où l’humidité d’air est la plus élevée) devront être équipées d’une ouverture assez large. De ce fait, l’air sera rapidement rafraichi avant que l’humidité et l’odeur ne se propagent dans toute la maison. Ici, vous allez devoir procéder avec tact et utiliser cette méthode uniquement au moment propice.