Créer sa propre motorisation de portail soi même

Afin de profiter des avantages que peut procurer un portail automatisé, beaucoup d’entre nous choisissent d’installer un moteur au sein du portail. C’est une solution à la fois pratique et fiable pour accroitre la sécurité de notre propriété. Il est tout à fait possible de réaliser soi-même sa motorisation de portail, mais pour cela il faut détenir un savoir-faire en relation avec l’opération à réaliser. Par contre, passer par un professionnel est aussi une option bénéfique pour avoir un résultat parfait. Si vous envisagez de fabriquer vous-même votre motorisation, vous devez être attentif à ces conseils que nous allons vous filer.

Motoriser un portail : l’essentiel à connaitre

Pour pouvoir motoriser votre portail vous-même, vous devez avoir une connaissance assez approfondie dans le domaine parce qu’il y a certaines règles à respecter, notamment concernant l’alimentation et le raccordement électrique. Aussi, pour la pose du moteur, il est indispensable d’avoir de l’expérience en bricolage. C’est seulement en remplissant ces conditions que vous pouvez vous juger apte à effectuer le travail. Dans le cas contraire, laissez la tâche à un professionnel. En fonction du type de portail que vous possédez, le type de motorisation peut être différent. Donc, il va falloir bien choisir le moteur qui peut s’adapter parfaitement à votre portail. Par exemple, pour le portail coulissant, une motorisation à rail convient et pour le portail coulissant, un moteur à bras est idéal. La pose des équipements fluctue aussi en fonction de ce facteur. Pour le choix du moteur, il faudra vous procurer d’une puissance compatible avec le poids de votre portail. À propos des câbles pour l’alimentation et le raccordement, tout dépend de la distance qui sépare votre portail de la place du réseau électrique. Une fois que vous aurez maitrisé tous ces sujets, vous pouvez vous lancer dans la motorisation de votre portail.

Réaliser la motorisation du portail

S’il s’agit d’un portail déjà existant, vous devez simplement intégrer le moteur sur le portail (s’il s’agit d’un portail battant) ou au pied du portail, avec un coffre (s’il est question d’un portail coulissant). Selon le mode d’ouverture du portail, choisissez l’emplacement idéal pour le moteur afin qu’il ne soit pas directement accessible à tout le monde (surtout aux cambrioleurs). Si vous vous procurez un équipement en kit, vous devriez recevoir une notice d’installation pour assembler les dispositifs. Par ailleurs, si vous avez fait le choix d’acheter séparément votre automatisme, il va falloir être astucieux pour les monter. N’oubliez pas de vous munir du matériel nécessaire avant de commencer le travail afin de le réaliser rapidement et efficacement. En tant que bricoleur averti, vous devriez déjà être en connaissance de ces éléments.

Par ailleurs, pour le cas d’un nouveau portail, veuillez prévoir une fondation et des poteaux assez solides pour supporter le mouvement de la structure motorisée. Ce critère est indispensable parce qu’il détermine le bon fonctionnement de votre portail. Aussi, afin d’avoir un équipement vraiment fonctionnel, respectez toutes les étapes du raccordement électrique et prévoyez toujours un équipement de secours pour les moments de coupure de courant.