Isoler un plafond en bois

Le plafond est source des pertes thermiques dans la maison. Il mérite ainsi d’être bien isolé surtout lorsqu’il s’agit d’un plafond en bois. Ce dernier s’use rapidement dans le temps et laisse échapper de l’air et de la chaleur. Mais comment bien isoler un plafond en bois ? C’est justement notre thème du jour.

Pourquoi isoler un plafond ?

Compte tenu du problème énergétique actuel, il s’avère indispensable de soigner l’isolation de sa maison. Plusieurs points des habitations sont sensibles aux pertes de chaleur entre autres la toiture, le mur, le plafond et le sol. À en croire certaines études, la toiture est responsable de près de 30 % de pertes thermique dans une maison. Et comme le plafond se trouve tout près du toit, cet élément en est la principale cause. Si le plafond est mal isolé, celui-ci laisse échapper l’air et la chaleur qui va sortir à travers le toit. Cette situation risque d’augmenter votre facture d’énergie et d’électricité. Ci-après une explication tangible.

En été, le plafond laisse entrer la chaleur extérieure qui envahira toutes les chambres de la maison. Par conséquent, vous devez augmenter la performance de votre système de climatisation. Et en hiver, le plafond en bois laisse échapper la chaleur intérieure, situation qui vous obligera de mettre votre système de chauffage en pleine puissance.

Comment isoler un plafond en bois ?

L’installation d’un isolant sur le plafond en bois dépend de la configuration de la structure. Vous désirez cacher les poutres apparentes ou laisser une partie des poutres. Pour isoler un plafond en bois, vous pouvez installer un faux plafond complet. Le projet est assez simple pour un bon bricoleur. Il faut juste combler les espaces entre les poutres avec de l’isolant situé contre le plafond de la maison.

Il existe plusieurs matériaux pour fabriquer un faux isolant : lambris, plaques de placo, bois et bien d’autres encore. Mais quel que soit le matériau choisi, le faux plafond doit être taillé en fonction de l’espace entre les lisses. Mais si vous décidez d’installer un faux plafond complet, seuls les derniers éléments à poser doivent être taillés. En effet, les autres panneaux seront justes fixés sur les poutres. À noter qu’il existe plusieurs types d’isolants pour sur le marché qui permettent de bien isoler un plafond en bois. Tout dépend simplement de vos goûts et de votre budget.