Isoler un plancher

En utilisant un revêtement de sol, vous isolez déjà votre plancher. Néanmoins, vous pouvez aller plus loin. Pensez à isoler votre plancher. Mais comment faire ? Les réponses.

Pourquoi devez-vous isoler votre plancher ?

Isoler son plancher ? C’est avant tout améliorer l’isolation thermique de sa pièce. Retenez que votre sol laisse échapper jusqu’à 10 % de la chaleur ! L’isolation vous permet de réduire la déperdition thermique et par la suite, votre note de chauffage (dans le contexte actuel, n’est-il pas vraiment utile de diminuer la facture liée au chauffage ?).

Logiquement, vous gagnerez également en confort en isolant votre plancher. Puisqu’un plancher isolé sera plus chaud, vous ne vous plaignez plus lorsque vous marchez pieds nus chez vous.

Dans le cas d’un appartement, l’isolation du plancher permet également d’améliorer l’isolation phonique. Eh oui, l’isolation limitera significativement la propagation des bruits. Bref, un plancher isolé fera toute la différence chez vous.

Isoler un plancher existant : les solutions qui s’offrent à vous

Vous voulez isoler un plancher existant ? Trois solutions s’offrent à vous :

– L’isolation par le bas : L’isolant sera placé sur la face inférieure du plancher. Il est possible de recouvrir celui-ci d’un parachèvement. Cette technique d’isolation n’est pas envisageable si le plancher est posé directement sur le sol.

– L’isolation par le haut : L’isolant sera placé sur le plancher. Par la suite, celui-ci sera recouvert d’un revêtement, lequel doit assurer la circulation. Cette méthode d’isolation implique l’enlèvement éventuel de la finition existante ainsi que la pose d’une nouvelle finition.

– L’isolation entre les éléments de structure du plancher : l’isolant sera placé entre les éléments de structure entre la surface de circulation et le parachèvement inférieur. Cette technique d’isolation n’est envisageable que pour les planchers à ossature.

Pour quel isolant miser ?

Concernant l’isolant, plusieurs options s’offrent à vous. Laines minérales (laine de roche et laine de verre), laines végétales (laine de bois ou de chanvre), polystyrène et isolant mince, c’est à vous de voir ! Certes, votre budget influencera votre choix. Néanmoins, vous devez également tenir en compte de certains éléments comme la résistance thermique, la conductivité, ainsi que l’épaisseur lors de l’achat. Ces éléments détermineront la performance et donc l’efficacité de l’isolant. Choix classiques, les laines minérales assurent une efficacité exemplaire. L’isolant mince reste un choix judicieux également à condition que l’épaisseur soit limitée.

Quelques recommandations à retenir

Le mieux serait de penser à l’isolation du plancher dès la construction de sa maison. Réalisée lors de la construction, l’isolation du plancher impliquera moins de travaux en effet. Même si vous êtes un bon bricoleur de dimanche, ne vous aventurez pas dans les travaux. En demandant plusieurs devis de professionnels, vous bénéficierez sans aucun doute de la meilleure offre.