Isoler une cheminée

Parce que les cheminées font parties des passages d’air dans une maison, il est impératif de penser à leur isolation. Effectivement, outre les fenêtres, les portes, le toit, le plancher et les murs, la cheminée peut aussi être une source de déperdition importante de chaleur. Isoler ses conduits est donc primordial pour apporter plus de confort thermique dans votre foyer. Sachez toutefois que cette opération peut être différente de l’isolation des autres parties du logement à cause des attributions de la cheminée. Découvrez comment exécuter correctement cette tâche.

Pourquoi est-il important d’isoler une cheminée ?

En réalité, l’isolation de la cheminée repose sur le principe suivant : la chaleur à l’intérieur du conduit ne peut pas se conserver toute seule sans une technique spécifique. Donc, l’isolation permet à la chaleur de rester dans son foyer pour qu’elle ne se transmette pas vers les murs. Deux méthodes sont possibles pour la réalisation de cette opération. En premier lieu, pour une construction neuve, un boisseau ou un conduit métallique à double paroi peut être directement utilisé pour monter le conduit. Cette technique est la plus utilisée parce qu’elle est le plus simple et le plus efficace. Par ailleurs, s’il s’agit de travaux de rénovation, l’isolation peut s’effectuer autour du conduit en y installant un isolant traditionnel comme la laine de roche. À ce titre, il est opportun de savoir bien choisir un matériau qui résiste parfaitement à la chaleur.

Notez que certains problèmes qui se présentent au niveau de la cheminée peuvent être liés à une mauvaise isolation de celle-ci. Par exemple si votre cheminée possède un souci de tirage, il serait plus simple de réaliser une isolation au niveau des murs qui entourent les conduits au lieu de remplacer tout le conduit.

À retenir

Comme vous pouvez vous en douter, l’isolation d’une cheminée est une tâche plutôt délicate parce qu’elle implique le franchissement de diverses étapes techniques. De ce fait, si vous n’êtes pas habile dans ce genre de procédure, le mieux serait de faire appel directement à des professionnels qualifiés. Concernant les matériaux requis, il est impératif d’employer uniquement des produits ignifuges comme le béton cellulaire, le silicate de calcium, le plâtre, les briques en terre cuite, la laine de roche ou la laine de verre. Il est également important de connaitre que pour chaque partie de la cheminée, le matériau isolant peut être différent. Par exemple pour la hotte, qui même si elle n’est pas directement en contact avec le feu est une partie extrêmement chaud, vous pouvez faire usage de panneaux conçus par une couche de laine de roche et d’une feuille d’aluminium. Pour l’âtre de la cheminée, vous devrez employer plusieurs couches d’isolant pour faire des plaques coupe-feu ou des écrans feu.

Toutes ces procédures doivent se dérouler dans le respect total des règles de l’art pour avoir un résultat parfait. Une mauvaise isolation peut entrainer un rejet de fumée important dans la maison et le risque d’incendie peut augmenter.