Portail manuel ou portail motorisé?

Même si la motorisation portail commence aujourd’hui à gagner du terrain, certaines personnes hésitent encore à en équiper leur portail manuel, en se posant autant de questions : la motorisation coute-t-elle cher ? Est-ce qu’elle va faire grimper la facture d’électricité ? Quelles sont les avantages de s’en procurer ?, etc. Si vous avez du mal à choisir entre le portail manuel et le portail motorisé, ce guide peut vous aider.

Pourquoi équiper son portail manuel d’un automatisme ?

Il faut avouer qu’il est plus incommodant d’utiliser un portail manuel. Et pour cause, chaque fois qu’on a besoin d’ouvrir le portail, il faut attendre que quelqu’un nous ouvre pour pouvoir accéder à sa résidence. Cela entrainerait une perte de temps. Et s’il n’y a aucune personne à l’intérieur, nous sommes obligés d’ouvrir nous même le portail, ce qui est très désagréable, lorsque l’opération survient durant un temps pluvieux ou la nuit. De plus, il serait plus difficile pour les personnes âgées ou pour celles qui sont à mobilité réduite d’ouvrir un portail manuel.

C’est pour ces nombreuses raisons qu’il est préconisé d’équiper son portail manuel d’un automatisme. Cette solution a l’avantage d’être plus simple et plus rapide. Il suffit d’utiliser le dispositif de commande pour actionner l’automatisme. Si vous vous servez d’une télécommande par exemple, une simple pression sur le bouton de celle-ci depuis votre voiture suffit pour ouvrir et fermer le portail, sans qu’il soit nécessaire de vous déplacer. Si le portail automatique est relié à un digicode, il suffit de taper le code confidentiel sur son clavier.

Sans oublier que la motorisation prolonge la durée de vie de votre portail, dans la mesure où les à-coups sont réduits à chaque actionnement. Cela permet de préserver la mécanique du portail.

Coté consommation, un portail n’est pas gourmand en électricité, même si vous vous en servez d’une manière fréquente.

Quelle motorisation pour quel type de portail ?

En général, deux types de portail existent sur le marché : portail battant et portail coulissant. Si vous envisagez de motoriser votre portail battant, plusieurs solutions s’offrent à vous : motorisation à bras, motorisation à vérin, motorisation enterrée.

La motorisation à vérin est à choisir si le poids des vantaux de votre portail est imposant. Et pour cause, ce modèle d’automatisme a l’avantage d’être puissant, malgré sa vitesse plus lente. C’est pour cette raison qu’il nécessite une fixation plus solide.

Vous pouvez également opter pour la motorisation à bras, qui peut équiper tout type de portail (aluminium, PVC, fer, etc.). De plus, il assure une ouverture plus rapide par rapport aux modèles à vérin.

Si vous souhaitez offrir plus d’esthétique à votre portail motorisé, la motorisation enterrée est préconisée. Comme son nom le laisse deviner, celle-ci est enfouie dans le sol, ce qui lui permet de maintenir le design du portail. Ce type d’automatisme a aussi l’avantage d’être puissant et fiable, malgré son prix un peu élevé.

Pour les portails coulissants, deux types de motorisation sont au choix : la motorisation portail coulissant à rail, et la motorisation portail coulissant autoportante.

Bref, le choix est très large en matière d’automatisme pour portail manuel. Pour trouver le modèle compatible, autant de critères sont à prendre en compte. Si vous voulez en savoir plus sur le choix d’un automatisme portail, ce lien peut vous aider : https://portail-cloture.ooreka.fr/751499/rubrique/751713/choisir-un-portail.