Quelle différence entre poêle à bois et poêle à granulés ?

Les appareils de chauffage au bois sont parmi les plus prisés pour chauffer une habitation aujourd’hui. Effectivement, poêle à bois, poêle à granulé, foyer insert ou encore chaudière à bois proposent des avantages économiques, écologiques et surtout un confort thermique optimal. Dans cette rubrique, nous vous proposons d’expliquer les différences entre le poêle à bois et le poêle à granulé.

Les différences au niveau de l’utilisation

On utilise principalement le poêle à bois pour des besoins ponctuels. Cet appareil de chauffage permet également de profiter d’une ambiance exceptionnelle avec la flamme et les crépitements du bois. Et comme la diffusion de la chaleur se fait par rayonnement, il y a toujours une petite différence de température dans la pièce. En effet, il fait plus chaud près du poêle et la chaleur diminue au fur et à mesure qu’on s’éloigne du poêle.

En ce qui concerne le poêle à pellet, la propagation de la chaleur se fait par ventilation. Cela permet de profiter une chaleur plus homogène et une température constante dans la maison. Qui plus est, son rendement est plus élevé que celui d’un poêle à bûche. Ce système de chauffage possède aussi plus de fonctionnalité. Si le poêle à granulé permet de chauffer une surface plus importante que son homologue, il est néanmoins mieux comme chauffage d’appoint. Si l’on recherche un appareil à installer comme chauffage principal, il y a la chaudière à granulés.

Les différences au niveau du combustible et de l’autonomie

Le coût du combustible est l’un des principaux atouts des chauffages au bois. En effet, le poêle à bois fonctionne avec des bûches. Ces derniers restent encore les moins chers. Ensuite viennent les pellets qui sont issus de la transformation des bouts et sciures de bois. Cependant, si les bûches sont plus abordables, ils ont besoin d’un espace de stockage spacieux contrairement aux granulés de bois qui sont plus compacts.

Le poêle à pellets est également plus avantageux au niveau de l’autonomie. En fonction de la capacité de son foyer, cet appareil peut être autonome plusieurs jours alors qu’un poêle à bûche nécessite de fréquentes interventions humaines pour recharger son foyer. Par ailleurs, cette autonomie du poêle à granulés est encore optimisée avec les modèles programmables.

En guise de conclusion

Que vous envisagiez d’opter pour un poêle à bois, pour un poêle à granulé ou encore pour une chaudière à granulés, privilégiez un appareil labellisé flamme verte. En effet, il s’agit d’un label qui garantit la performance, le rendement et le caractère écologique du poêle. De plus, un chauffage qui dispose de cette homologation est éligible au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ou des aides financières provenant des organismes environnementaux.