Se réchauffer avec une chaudière à gaz

Le chauffage à gaz, bien qu’il ait été devancé par le chauffage électrique et le chauffage au bois, présente toujours des avantages très bénéfiques. C’est effectivement une solution très efficace pour ceux qui veulent se réchauffer sans se ruiner et sans faire un dégât dans la facture d’électricité. Il existe deux types de gaz qui peuvent être utilisés pour le chauffage. Le premier est ce que l’on appelle le gaz de ville, ou gaz naturel, et le second est le gaz propane. Ce dernier est comme le fioul, il se stocke dans une cuve.

Principe de fonctionnement d’une chaudière à gaz

La chaudière à gaz fonctionne sur le même principe de fonctionnement que le chauffage à fioul parce qu’elle utilise une combustion pour pouvoir marcher. Dans la chaudière, le gaz va bruler et chauffer l’eau qui va se diffuser dans les canalisations de la maison. Puis, la répartition se fait à partir du radiateur à eau chaude, par exemple.

Pour ceux qui utilisent du gaz naturel, le principe est très simple : la maison doit être raccordée au réseau de gaz de la ville et c’est tout. Donc, l’utilisation est simplifiée parce qu’aucune installation n’est nécessaire. Qui plus est, c’est une option très satisfaisante parce que la chaudière à gaz chauffe très vite et offre une chaleur homogène et agréable dans le foyer. Et bien entendu, se chauffer au gaz est nettement moins cher par rapport au chauffage électrique. Puis, cela ne demande aucun espace de stockage de gaz parce que le réseau se charge du ravitaillement.

Par ailleurs, concernant l’utilisation du gaz propane, le chauffage est très performant et présente une autonomie de chauffe considérable. Aussi, pour les habitations qui ne peuvent pas être reliées aux réseaux de gaz naturel, cela présente une très bonne alternative. Il s’agit ici des maisons isolées et éloignées de la ville, mais qui nécessitent un système de chauffage performant.

Types de chaudières à gaz

Techniquement, il existe cinq types de chaudières à gaz : la chaudière à gaz classique, la chaudière à condensation, la chaudière gaz à basse température, la chaudière gaz pulsatoire et la chaudière gaz à micro-cogénération.

La chaudière à gaz classique est un équipement standard qui fonctionne à haute température. Elle chauffe très rapidement, mais consomme aussi beaucoup d’énergie. Puis, la chaudière à condensation consiste à récupérer la vapeur d’eau issue de la combustion du gaz pour préchauffer l’eau. Ce système permet de faire de substantielles économies d’énergies par rapport à la chaudière classique. En outre, la chaudière à basse température est, comme son nom l’indique, un appareil qui fonctionne à basse température. Donc, il consomme moins de gaz par rapport à la chaudière traditionnelle.

S’agissant de la chaudière gaz pulsatoire, elle ne dispose pas de brûleur pour la combustion du gaz. Cependant, elle produit efficacement du chauffage parce qu’elle est dotée d’un cycle de micro-combustions. Il suffit d’installer un tube d’évacuation en PVC parce qu’elle ne demande pas de tubage du conduit de cheminée. Pour finir, la chaudière à micro-cogénération est encore peu connue du grand public parce qu’il s’agit d’une technique atypique d’exploiter le gaz. Elle permet effectivement de combler les besoins d’un ménage en termes de chauffage, d’eau chaude sanitaire tout en produisant de l’électricité.